SWEET SUBMISSION

                         

 

C’est une façon d’être, pas une pose.

Pas besoin de se prendre la tête. Lorsqu’on est comme cela, on le sait.

J’aime cette image qui en dit long et qui ne peut choquer personne.

Elle est calme, confiante, tout à fait paisible, elle attend.

Là où d’autres auraient réclamé de l’or ou des pierreries, elle, un simple collier de cuir lui a suffi.

Elle se tient bien droite, elle est elle-même, elle s’apprête à rentrer dans le jeu. Elle ne se raconte pas d’histoires : elle sait que c’est un jeu qu’elle va vivre, semblable et différent, avec l’homme qu’elle aime.

Elle n’est pas de celles qui nomment " Maître ", elle n’a pas besoin de subterfuge, elle sait qu’elle porte en elle cette petite bulle dans laquelle elle s’enfermera dans un instant, un peu, beaucoup, mais qui lui permettra de décoller assurément.

Le reste c’est un voyage à deux pendant lequel un instant, un instant seulement, un instant précisément, elle lui échappera, oui, même à lui, pour se retrouver face à elle-même, muette parcelle d’éternité.

C’est sans doute pour cet instant-là qu’elle le fait, qu’elle est ainsi.

C’est pour lui donner (et non pour lui prendre) cet instant-là qu’il le fait aussi.

Est-ce un plus, un moins qu’ils ont par rapport aux autres ?

Ni l’un, ni l’autre, simplement une différence.